Marathon pékinois

Pour vous rendre à la ligne d’arrivée, vous devrez essayer beaucoup de chemins différents.

(Amby Burfoot)

Après avoir couru seulement deux semi-marathons, je m’apprête sans le savoir à participer à mon premier marathon ! Destination : Pékin.

Comme à notre habitude, nous manquons les préinscriptions : nous n’avons pas fait nos visas chinois en France et l’ambassade chinoise en Mongolie refuse de nous les accorder. Heureusement pour nous, il existe une session de rattrapage : le visa transit de 72 heures. Dix-huit villes chinoises sont autorisées à appliquer la mesure d’exemption de visa en cas de transit d’une durée maximale de 72 heures et Pékin en fait partie. 🙂

Nous voilà donc en train d’acheter un billet d’avion pour San Francisco avec une escale à Pékin. Ensuite, il nous faut :

1. Un passeport en cours de validité (on a),

2. Un vol de correspondance (on a),

3. Une carte Arrivée/Départ dûment complétée du nom, de la nationalité, du numéro du passeport, de sa date de validité et de son lieu de délivrance, du numéro du vol, du motif du séjour,de la date de naissance et du sexe (on aura),

4 . Un visa valide pour un territoire ou un pays tiers (on n’a pas ! 😧).

Nous avons prévu d’entrer aux Etats-Unis avec l’Esta, qui nécessite un billet d’avion retour. Or nous prévoyons de sortir des Etats Unis par la frontière terrestre avec le Mexique. C’est donc pour nous l’occasion de tester la procédure de bestonwardticket.com : location de billet d’avion pour une durée de 24 heures. Et ça marche ! Il n’y a pas beaucoup de témoignage sur internet et je reste fébrile à l’aéroport lors de la demande d’exemption de visa. Mais ça y est : on a nos dossards !

C’est parti pour 72 heures de tourisme intense et 42 kilomètres de visite !

À la veille de la course, il convient de choisir le bon repas. Nous opterons pour un McDo’, bienvenu après les dumplings et la nourriture mongols, mais dégueulasse ! Le McDo’ c’est partout pareil…sauf en Chine ! En plus j’ai honte (pauvres vaches !) Bref ce n’était pas le bon choix !

Le matin du départ, l’échauffement a lieu au Parc du Temple du Soleil où on admire, amusés, les jeunes et moins jeunes faire leur gymnastique quotidienne.

IMG_6901
C’est drôle… j’adore et j’aurais pu passer la journée à la regarder !
IMG_6925
Difficile de croire que nous sommes en plein centre de Pékin.
IMG_8062
Pékin, 2 salles, 2 ambiances ! Dans les lieux officiels c’est immaculé, dehors c’est la jungle.

Le départ se situe Place Tiān’ānmén et la sécurité y est anormalement renforcée : nous ne pouvons pas aller au centre de la place et nous faisons 2 heures de queue pour être fouillés et atteindre la Cité Interdite (en, fait c’est le Congrès du Parti et tous les grands pontes chinois sont présents).

IMG_8068
La place interdite 😉
IMG_6944
Place Tiān’ānmén, vide.

Dès les premiers kilomètres de la course, la fatigue se fait sentir. La Cité Interdite c’est magnifique mais c’est surtout IM-MENSE !

IMG_8074
La Cité Interdite, quasi vide elle aussi.
IMG_6980.jpg
Plafond. (Désolée pour la légende un peu plate 😉)
IMG_8091.jpg
Mettre sa plus belle tenue et faire la star à la Cité Interdite !

On fait travailler nos jambes mais pas que ! Nos cerveaux emmagasinent Histoire, informations et anecdotes… Je vous en fais grâce (et puis je ne me rappelle pas de tout !)

Epuisés par notre visite mais pas suffisamment apparement, nous corsons le parcours initial et décidons d’arpenter la colline d’en face afin d’obtenir une vue d’ensemble.

IMG_8092
Les conditions météorologiques ne sont pas idéales. Le nuage de pollution ne nous a pas quitté pendant trois jours !

C’est l’heure du ravitaillement et pour cela, nous retrouvons nos supporters, Kim et Timo (nos compagnons suisses rencontrés en Mongolie).

FullSizeRender
Au menu, fondue chinoise !

Et pour finir cette première étape (et fêter l’anniversaire de Quentin en beauté 😂), nous assistons à un spectacle de danse contemporaine chinoise. C’était…surprenant…

Deuxième et dernière étape de la course, nous voilà lancés à la conquête de la Muraille de Chine. Nous choisissons Mùtiányù pour sa relative proximité (3 heures de bus local) et ses paysages. Il y un téléphérique pour accéder au sommet mais nous ne voulons pas tricher. My god 😱! Des marches, des marches, des marches… Une semaine à San Francisco ensuite pour m’en remettre et ne plus descendre les escaliers comme un canard !

Franchement, je suis impressionnée. Un peu triste aussi : je les trouve un peu fous d’avoir construit ce mur : pourquoi ?! Mais quand on y pense, on fait un peu la même chose aujourd’hui entre les Etats-unis et le Mexique…

IMG_7030
Ça ne se voit pas mais je suis en souffrance ! 😅

(Et pour info, contrairement à ce qu’on pense, on ne voit pas la Muraille depuis la lune ! JDC-JDR…)

Les derniers kilomètres se font dans les hútongs, ces petites rues pleines de dédales, entre tradition et modernité comme le reste de la ville (et de la Chine?). On dirait le Marais parisien, c’est marrant des hipsters chinois ! 😁

Et c’est enfin l’arrivée ! Le temps pour nous de passer entre les mains expertes des masseurs chinois. Le dos de Quentin s’en rappelle encore ! Un massage chinois, c’est pas un massage californien… Et nous retrouvons Kim et Timo pour le festin final : le fameux canard laqué pékinois, qui aura eu raison des intestins de Quentin…

IMG_8121.JPG
Quentin, tout fier, vient de franchir la ligne d’arrivée.
IMG_7110.jpg
Massage des pieds le plus douloureux de ma vie !
IMG_9219
Après l’effort, le réconfort !
IMG_8100.JPG
Petit bonus pour le plaisir !

Marie

P.S. : En réalité, nos iPhones indiquent 21 km le premier jour et 19 km le second. Pékin, bref mais intense !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s